BRUYERE VRAC TISANE

Accueil | BRUYERE VRAC TISANE

BRUYERE VRAC TISANE

UGS : ND Catégorie :

4,2016,30 TTC

BRUYERE TISANE VRAC de la famille des éricacées, cette plante a de petites fleurs mauves, qui une fois séchées, ressemble à de petites graines. La récolte se fait de juillet à septembre.

Les flavonoïdes et les tanins présents ont une action anti-inflammatoire plus particulièrement ciblée sur les parois de la vessie.  La Bruyère est fortement diurétique, propriété particulièrement intéressante dans les cas d’infections urinaires, pour éliminer les toxines

Lire la suite
Partager la fiche >
Imprimer la fiche >
En stock
Livraison sous 48h

Description

BRUYERE TISANE VRAC de la famille des éricacées, cette plante a de petites fleurs mauves, qui une fois séchées, ressemble à de petites graines. La récolte se fait de juillet à septembre.

Les flavonoïdes et les tanins présents ont une action anti-inflammatoire plus particulièrement ciblée sur les parois de la vessie.  La Bruyère est fortement diurétique, propriété particulièrement intéressante dans les cas d’infections urinaires, pour éliminer les toxines

BRUYERE  VRAC TISANE

BRUYERE TISANE VRAC  sommité fleuri de la famille des éricacées, cette plante a de petites fleurs mauves, qui une fois séchées, ressemble à de petites graines. La récolte se fait de juillet à septembre.

1.INDICATION  DE BRUYERE  TISANE :

Les flavonoïdes et les tanins présents ont une action anti-inflammatoire plus particulièrement ciblée sur les parois de la vessie.  La Bruyère est fortement diurétique, propriété particulièrement intéressante dans les cas d’infections urinaires, pour éliminer les toxines. Concernant les cystites, on l’associe généralement à la Busserole, puissant antiseptique, pour un bienfait optimal afin de prévenir les récidives.

 

2.PREPARATION DE BRUYERE  TISANE :

Il existe quatre modes de préparation pour extraire les principes actifs des végétaux.

Premièrement la macération, on  laisse tremper le matériel végétal dans l’eau froide pendant plusieurs heures. On parfume ainsi de l’eau à la menthe à la mélisse, etc.

Deuxièmement la digestion ,on maintient en contact le matériel végétal avec de l’eau à une température inférieure à celle de l’ébullition, mais supérieure à la température ambiante pendant quelques heures.

Troisièmement l’infusion , on verse de l’eau bouillante sur le végétal  souvent feuille et fleur puis à le laisser tremper pendant quelques minutes : verveine ,badiane ,tilleul,thé …

Quatrièmement la décoction  on  porte à ébullition le mélange d’eau et plantes (souvent racine et tige) et eau pendant quelques minutes, puis à la laisser refroidir.  Exemple queue de cerise de queues, prêle, avoine. La décoction contient toujours une plus grande quantité de principes actifs de la plante que l’infusion.

On filtre ainsi la préparation  avant de la boire. Enfin faire attention a la température lors de la prise, ne pas boire trop chaudI.Nous pouvons  adoucir par adjonction de sucre ou de miel

3,COMPOSITION:

Le bouillon-blanc, Verbascum thapsus fleurs .

4,PRODUCTEUR:

Nous travaillons avec CAILLEAU Herboristerie  qui exerce avec passion son métier au cœur de l’Anjou, sur la commune de Chemillé en Anjou, capitale des plantes médicinales. Situé a 50 km de la pharmacie du bocage. . Dans leurs ateliers les plantes sont travaillées à façon   (coupe, tamisage, ventilation, nettoyage, triage, mise en poudre,…). Les plantes sont triées et sélectionnées et conditionnéees pour nous .

,